Monde

PALESTINE : Au moins 210 martyrs et 400 blessés dans l'agression sioniste au centre de Ghaza

Publié par DK NEWS le 09-06-2024, 15h28 | 7
|

 Le bilan du massacre commis par les forces sionistes dans le centre de la bande de Ghaza a atteint les 210 martyrs et 400 blessés, indique l'agence de presse palestinienne Wafa.

Les martyrs et les blessés ont été transportés à l'hôpital Shuhada Al-Aqsa où la situation est catastrophique, en raison de la surpopulation et du grand nombre de martyrs et de blessés déjà admis, précise l'agence.

Pendant plus de deux heures, l'artillerie et l'aviation sionistes ont mené des attaques dans des zones à l'ouest et à l'est du camp de Nuseirat, indique Wafa.

Les véhicules militaires ont pénétré dans des zones à l'est et au nord-ouest du camp Nuseirat déjà intensément bombardé par l'aviation.

L'armée sioniste a également avancé vers le pont de la vallée de Ghaza sur la route Salah Al-Din au centre de la bande de Ghaza mais aussi à l'est de Deir Al-Balah et dans les camps de Bureij et Maghazi, ajoute l'agence de presse.

De leur côté, les autorités sanitaires évoquent une situation extrêmement difficile, les services de secours étant submergés par les appels en raison du nombre élevé de victimes.

                                

  Mahmoud Abbas appelle à la tenue d'une réunion d'urgence au Conseil de sécurité

 

Le président palestinien Mahmoud Abbas a chargé, samedi, le représentant de son pays aux Nations unies de demander la tenue d'une réunion d'urgence au Conseil de sécurité consacrée au massacre commis par les forces sionistes au camp de Nuseirat, au centre de Ghaza, et qui a fait au moins 210 martyrs.

Selon l'agence de presse palestinienne, Wafa, le président Abbas a mené des contacts avec différentes parties pour la tenue d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité avec pour objectif de mettre un terme au massacre sioniste en cours et contraindre l'entité sioniste à respecter le droit international.

M. Abbas a appelé la communauté internationale à intervenir de façon urgente pour stopper la tragédie que vit le peuple palestinien à Ghaza et en Cisjordanie, rappelant que l'entité sioniste profitait du silence international et américain afin de poursuivre ses crimes, violant toutes les résolutions adoptées par les Nations unies.

Les autorités palestiniennes ont fait état, samedi, de 210 martyrs palestiniens et de 400 blessés dans le massacre commis par l'armée sioniste dans le camp de Nuseirat.

            

       L'ONU inscrit l'entité sioniste sur "la liste de la honte" pour les violations des droits des enfants

 

Les Nations unies ont inscrit vendredi l'entité sioniste sur "la liste de la honte" sur les droits des enfants lors de conflits, pour ses violations répétées des droits des enfants palestiniens et ses massacres en Palestine occupée notamment dans la bande de Ghaza, rapportent des médias.

Sur demande du Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres publie chaque année un rapport qui répertorie les violations des droits des enfants dans une vingtaine de zones de conflits dans le monde et liste en annexe les responsables de ces violations, qui incluent enfants tués et mutilés, recrutements, enlèvements ou violences sexuelles.

La publication de cette "liste de la honte" est prévue le 18 juin, a-t-on précisé.

A plusieurs reprises, le secrétaire général des Nations unies a appelé à un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza, avertissant que la bande était en train de se transformer en un "cimetière pour enfants".

Pour sa part, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a déclaré que "plus de 13.000 enfants ont été tués et des milliers d'autres ont été blessés" pendant l'agression sioniste en cours à Ghaza depuis le 7 octobre 2023.

Et la directrice exécutive de l'organisation, Katherine Russell, a déclaré à CBS News qu'un tel taux de décès d'enfants n'avait jamais été enregistré dans presque aucun autre conflit dans le monde.

Elle a ajouté que de nombreux enfants palestiniens souffrent d'anémie grave et de malnutrition et n'ont "même pas l'énergie de pleurer", notant qu'il existe ce qu'elle a appelé "des défis bureaucratiques très importants" pour que les camions d'aide entrent à Ghaza.

L'agression génocidaire sioniste contre Ghaza a fait plus de 120.000 martyrs et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et plus de 10.000 personnes sont portées disparues, dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées.  

 

La Colombie décide de suspendre ses exportations de charbon vers l'entité sioniste

 

Le président colombien Gustavo Petro a annoncé samedi la suspension prochaine des exportations de charbon de son pays vers l'entité sioniste tant que se poursuivra le génocide sioniste à Ghaza.

"Nous suspendrons les exportations de charbon à (l'entité sioniste) jusqu'à ce (qu'elle) arrête le génocide", a écrit sur le réseau social X le président colombien.

Il avait annoncé en mai la rupture des relations diplomatiques avec l'entité sioniste qu'il a qualifiée de "génocidaire".

Il avait aussi mis fin à l'achat d'armements fabriqués par l'entité sioniste.

Un décret du ministère colombien du Commerce et de l'Industrie précise que la suspension des exportations de charbon s'appliquera "jusqu'à ce que soient pleinement respectées les mesures provisoires ordonnées par la Cour internationale de justice dans le cadre du processus de mise en oeuvre de la Convention pour la prévention et la sanction du crime de génocide dans la bande de Ghaza".

Selon le gouvernement colombien, la mesure entrera en vigueur cinq jours après sa publication au journal officiel.

Elu en 2022, M. Petro a vivement critiqué, à plusieurs reprises, l'agression sioniste contre la population civile à Ghaza.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.