Société

Boumerdes : Baisse de 15% dans la production de raisins en raison des fortes chaleurs (DSA)

Publié par le 22-11-2023, 16h57 | 100
|

Une baisse de l’ordre de 15% a été enregistrée dans la production de raisin à Boumerdes comparativement à la saison écoulée, en raison des fortes chaleurs de l’été dernier, a-t-on appris mardi auprès de la direction locale des services agricoles (DSA).
"La production de la wilaya pour la présente campagne qui a débuté en juillet dernier pour s’achever à la fin novembre courant, a été estimée à 3,3 millions de qx, contre 3,9 millions de qx, la saison écoulée, soit une différence de près de 600.000 qx, équivalant à 15 % de moins que l’année dernière", a indiqué la responsable du service des statistiques et de la production à la DSA, Sabrina Bichari.
La responsable a imputé la baisse de la récolte du raisin aux fortes chaleurs de l'été dernier, ayant dépassé parfois les 50 degrés. Elle a néanmoins souligné que des efforts ont été consentis pour le maintien du leadership de Boumerdes en viticulture. La wilaya occupe, en effet, la première place nationale dans la production de raisins pour la quatrième fois consécutive (de 2019 à 2023). Un leadership confirmé par le président de l'associa tion des viticulteurs de la wilaya, Hocine Oumelal, qui a assuré que la filière a réalisé ces dernières années une croissance de plus 360 ??%, impliquant, selon lui, la "nécessité de valoriser la production en l'intégrant dans l’industrie de transformation".
Des viticulteurs ont déploré "le coût élevé" de la transformation du raisin, appelant les autorités concernées, notamment les banques, "à leur accorder des aides et des facilités pour relancer et développer cette filière".
Ils ont, également, plaidé pour un accompagnement technique pour développer la variété "Sabel", représentant le plus gros de la production, "en vue de sa conservation et sa transformation", parallèlement à la plantation de nouvelles variétés de raisins de nature à être conservées, séchées et transformées. Selon Mme. Bichari, "une majorité des viticulteurs hésite à investir dans la transformation du raisin, en dépit de la disponibilité du secteur à les accompagner", affirmant que la DSA "n'a reçu, à ce jour, aucune demande d’investissement dans ce domaine". Elle a attribué cette situation à plusieurs facteurs, le plus important étant, selon elle, le fait que la variété dominante dans la production de raisin, le Sabel, est "rapidement périssable et ne supporte ni conservation ni réfrigération", outre le "manque d'exp érience conjugué au coût pour la réalisation de nouvelles plantations d'autres variétés aptes à être transformées". A noter que le vignoble de la wilaya enregistre, chaque année, une hausse de 1.000 ha. La superficie globale du vignoble local a été estimée, cette année, à près de 19.600 ha, soit 31% de la superficie agricole utile (SAU) de la wilaya et 70% de la superficie irriguée. Près de 90% du vignoble de la wilaya est classé comme "hautement productif", dont un taux de 44% de la production est assuré par les communes de Bordj Menail, Sidi Daoud et Baghlia.
La wilaya de Boumerdes assure la production de 11 variétés de raisins, le Sabel occupe le haut de la liste avec un taux de 49% de la production locale, suivi par le Red Globe, le cardinal, le dattier, et le muscat, entre autres.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.