Actualité

Histoire de la Révolution : Guelma et Souk Ahras commémorent le 69ème anniversaire de la mort du chahid Badji Mokhtar

Publié par le 20-11-2023, 16h43 | 35
|

Les wilayas de Guelma et de Souk Ahras ont commémoré dimanche le 69ème anniversaire de la mort du chahid Badji Mokhtar (1919-1954), membre du groupe historique des 22, par le recueillement à sa mémoire devant la stèle commémorant sa mort 

le 19 novembre 1954 à Medjez S’fa sur les limites entre les deux wilayas.
La délégation commune conduite par les walis de Guelma, Mme. Houria Aggoun et de Souk Ahras, Abdelkrim Zinai accompagnée de nombreux moudjahidine a déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle avant l’entonnement de l’hymne national et la lecture de la Fatiha du saint Coran à la mémoire des martyrs.
Les participants ont évoqué à l’occasion les hauts faits du chahid tombé au champ d’honneur au côté de trois de ses autres compagnons d’armes ainsi que de la première chahida Chaib Dzaïr à la ferme Delly Benchouaf à Medjez S’fa au 19ème jour du déclenchement de la révolution libératrice.
Membre du groupe historique des 22 qui ont préparé le déclenchement de la révolution, Badji Mokhtar a constitué le premier groupe armée dans cette région de l’Est du pays qui avait mené plusieu rs opérations sur les territoires des communes de Hammam N’baïl, Medjez S’fa et Oued Cheham, a-t-on indiqué. Le secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) à Guelma, Messaoud Rekik, a rappelé que le chahid né le 19 octobre 1919 à Annaba au sein d’une famille lettrée a fréquenté l’école de sa localité avant de poursuivre ses études à Souk Ahras.
Mort âgé à peine de 35 ans, Bajid Mokhtar avait consacré toute son énergie à la cause nationale et au recouvrement de l’indépendance, a ajouté l’intervenant. Il a également souligné que le chahid a montré dès son jeune âge un engagement patriotique à toute épreuve rejoignant les rangs des Scouts musulmans algériens (SMA) entre 1940 et 1941.
Pour échapper à la conscription, Mokhtar a préféré d’adonner à un long jeûne pour maigrir afin de se consacrer au militantisme pour rejoindre en 1947 l’Organisation spéciale (OS) puis le groupe historique des 22 qui avait pris la responsabilité de préparer le déclenchement de la révolution, a ajouté, Messaoud Rekik. Le groupe armée constitué par Badji Mokhar pour déclencher la révolution armée a mené au cours des deux premières semaines de novembre 1954 plusieurs opérations réussies occasionnant à l’ennemi français de grosses pertes, a affirmé le secrétaire local de l’ONM qui a cité p armi ces opérations, l’offensive dirigée contre la mine Nadhor, la destruction du pont entre Souk Ahras et El Machrouha et du pont de Tahmimine à Medjez S’fa.
Le chahid, a-t-il ajouté, est tombé au champ d’honneur au terme d’un rude accrochage armée avec les forces de l’ennemi français (la bataille Rekakma).
Des moudjahidine et des veuves de chouhada ont été distingués à l’occasion par la délégation qui s’est ensuite rendue vers une autre stèle commémorative du chahid érigée au rond-point à l’entrée de la ville de Souk Ahras où une gerbe de fleurs a été déposée et la Fatiha du saint Coran a été lue à la mémoire des martyrs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.