Société

Bejaia : Relogement de plus 200 familles de la "cité Soumarie"

Publié par DK NEWS le 04-11-2023, 15h52 | 15
|

Au Total, 205 familles occupant des habitations précaires à la "cité Soumarie" à Bejaia ont été relogées, jeudi, dans des logements neufs offrant toutes les commodités, au pôle urbain Ighzer Ouzarif, au terme d’une opération de déménagement conduite par les collectivités locales, a-t-on constaté.

Des camions ont été mobilisés, dans une ambiance de "kermesse" nourrie par une expression de joie des bénéficiaires, ravis de cette opportunité qui met fin à des années d’attente, selon leur propos.

"Je suis comblée et j’ai du mal à y croire", a confié une sexagénaire ayant passé 14 ans de sa vie dans ce lieu démuni et privé de toutes les commodités d'une existence décente. Bien que situé à la périphérie du centre-ville, à la lisière d’une forêt urbaine, le quartier appelé communément la "cité Soumarie", bâti de bric et de broc et de préfabriqués éphémères, semblait hors du temps de la ville, les familles qui y résidaient enduraient autant la promiscuité que les aléas liés à la proximité de la forêt. "Nous avons partagé nos journées avec les serpents, les rongeurs et autres animaux sauvages qui venaient de la forêt voisine.

C’était l’enfer", s'est lamenté un autre bénéficiaire, qui avoue ne plus tenir en place, tant il est submergé de bonheur et d’émotion. "Merci mon Dieu.

Merci monsieur le président", répétait-il, encore incrédule, malgré la présence d’un camion de déménagement devant sa masure. Et pour cause, outre l’état de ce baraquement, l'heureux bénéficiaire se dit chanceux pour avoir échappé aux flammes en octobre dernier, suite à un incendie de forêt, qui a failli provoquer une catastrophe.

"Les flammes sont arrivées au cœur des habitations y brulant entièrement cinq maisons et léchant sept autres, partiellement dégradées", rapporte-t-il encore, effrayé par le souvenir de cette "nuit de terreur", qui, ajoutera-t-il, "n’a pas fait de victimes, heureusement".

Ce site d'habitation précaire est l’un des plus vieux de Bejaia. En dépit de plusieurs opérations de relogements menées auparavant, ses habitants n’ont eu de cesse néanmoins de se renouveler.

Si bien que pour la circonstance, les autorités locales ont décidé de faire passer les bulldozers sitôt les familles sorties de leurs maisonnettes, de sorte à éviter des récidives et de vider complètement les lieux. "Il n'y aura plus aucune habitation précaire à Soumarie", a tenu à préciser le secrétaire général de la wilaya, Said Yahiaoui, affirmant que le terrain d’assiette ainsi récupéré va servir à la construction d’équipements publics.

Tous les bénéficiaires ont été relogés au nouveau pôle urbain d’Ighzer Ouzarif, dans la circonscription de Oued Ghir à 10 km à l’ouest de Bejaia, conçu, aménagé et construit pour accueillir quelque 80.000 habitants. Outre les logements décents, voire résidentiels dotés de toutes les commodités (Eau, gaz, électricité, téléphone), ce nouveau pôle compte de multiples équipements publics et de loisirs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.