Régions

Tindouf : La guerre de libération nationale: une vision commune de la lutte contre le colonialisme (rencontre)

Publié par DK NEWS le 28-11-2022, 15h53 | 3
|

La guerre de libération nationale a couronné un long parcours de militance 
et de résistances populaires grâce a une vision commune de lutte contre le 
colonisateur français et a enraciné les valeurs de liberté dans l'esprit des peuples du monde, ont indiqué dimanche à Tindouf les participants à une conférence 
sur le thème "La Révolution de Novembre 1954 et son rôle dans la concrétisation 
de l'unité nationale".

 

"La guerre de libération nationale bénie, déclenchée le 1er Novembre 1954, avait une vision commune de la lutte contre le colonialisme puisque elle est venue couronner de longues ères et parcours de militance et de résistances populaires contre l’occupant français pour arracher l’indépendance et la liberté du pays", ont souligné les intervenants, universitaires et chercheurs en histoire au cours de la conférence tenue au Centre universitaire Ali-Kafi de Tindouf, en marge de la célébration de la 13ème fête annuelle locale "Moussem Sidi Ahmed Reguibi", placée cette année sous le signe "Unification, référent national et historique".

Les participants à la ren contre ont indiqué que "la glorieuse Révolution armée a joué un rôle prépondérant dans la préservation de la mémoire nationale et la consécration des valeurs de libération pour de nombreux peuples d’Afrique et du Monde qui ont qualifié l’Algérie de "la Mecque des Révolutionnaires".

Dans ce cadre, l'universitaire d'Adrar Mebarak Djâafri a indiqué que "la guerre de libération nationale était le couronnement d’un long parcours de militance et de résistances populaires et politiques contre le colonialisme français, depuis la résistance de l’Emir Abdelkader, à celle d’Ahmed Bey, les Zâatchas, Lella Fatma Nssoumer, Cherif Boubaghla, aux résistances et soulèvements d’El-Mokrani et Cheikh Bouâmama".

Mohamed Baghdadi, directeur de l’information et de la documentation au Haut Conseil Islamique (HCI), a affirmé, pour sa part, que "l’Algérie servait de modèle vivant dans la lutte contre l’occupation et d’exemple pour tant de peuples pour se libérer du joug colonial, comme elle a contribué, de par ses Chouyoukh et Oulémas, à la propagation des sciences dans le Continent africain".

Des thèmes sur "l’unité nationale dans les pactes de la guerre de libération" et "le mouvement révolutionnaire dans la région de Tindouf durant la guerre de libération nationale" ont également été abordés par les conférenciers.

Mettant en valeur l’organisation de la 13e édition du Moussem "Sid Ahmed Reguibi", les participants se sont félicités de la revivification des legs plusieurs fois séculaires susceptibles d’inculquer et de vulgariser l’histoire de la région, ses us et coutumes, ainsi que les grandes épopées menées par la population durant la glorieuse guerre de libération nationale.

L’ancrage du patriotisme et de l’unité nationale dans l'esprit des générations montantes, ainsi que le raffermissement de la cohésion sociale et des liens de fraternité entre les enfants du pays, sont entre autres objectifs assignés à de pareilles manifestations, ont souligné les organisateurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.