Histoire

Mascara : l’importance de documenter les témoignages sur la guerre de libération soulignée

Publié par Dknews le 30-10-2022, 18h23 | 21
|

Les participants à une journée d'étude sur "L’écriture de l'histoire nationale et la préservation de la mémoire nationale de 1962 à 2022...

Parcours, réalisations et enjeux " ont souligné, samedi à Mascara, l'importance de documenter et d’archiver les témoignages vivants de la guerre de libération, en s'appuyant sur des chercheurs spécialisés.

Le professeur d'histoire contemporaine de l'Algérie à l’université "Mustapha Stanbouli" à Mascara, Kebaïli Houari, a souligné l'importance de documenter les témoignages des acteurs de la guerre de libération en recourant aux services des chercheurs spécialisés pour écrire l'histoire de la Révolution de novembre 1954 d’une manière académique qui servirait aux étudiants chercheurs ainsi qu'à ceux qui s'intéressent à l'étude de l'histoire de la Révolution.

Le même intervenant a souligné la nécessité d'accélérer la collecte et la documentation des témoignages des moudjahidine, en s'appuyant sur l'institution universitaire et les chercheurs, ce qui permettrait de préserver la mémoire nationale ainsi que d'approfondir la recherche scientifique traitant de l'histoire de la cette phase importante de l’histoire nationale.

Pour sa part, le professeur Mohamed Belhadj de l'université Oran 2 "Mohamed Benahmed" a appelé à ce que le processus d'enregistrement des témoignages des moudjahidine s'appuie sur des chercheurs et professeurs spécialisés dans l'histoire moderne et contemporaine de l'Algérie issus des universités du pays,  "afin de leur permettre de documenter et d'écrire l'histoire de la guerre de libération nationale d’une manière purement académique afin d'enrichir le fonds documentaire universitaire", a-t-il indiqué.

Il a également souligné que l’organisation de séminaires et de forums traitant de l'histoire de la guerre de libération, avec la participation des moudjahidine, est une démarche très importante qui permet la promotion et l'intensification des travaux de recherche connexes.

Cette rencontre a été organisée à l'initiative du Club culturel et intellectuel "El-Bayane" de Mascara, en coordination avec la maison de la culture "Abou Ras El-Nassiri" du chef-lieu de la wilaya à l'occasion de la commémoration du 68e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre, avec la participation des professeurs d'université, des chercheurs, des moudjahidine, des représentants d'un certain nombre d'associations culturelles.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.