Actualité

Nouveau découpage administratif : Un caractère stratégique assurant la "fixité" des populations

Publié par DK NEWS le 24-02-2021, 18h47 | 17
|

La récente promotion des dix circonscriptions administratives du sud en wilaya à part entière, est un découpage qui revêt un caractère "stratégique" permettant, notamment, d'assurer la "fixité" des populations locales, a estimé mercredi, Azzedine Belkacem Nacer, expert en prospective.

"La décision de promouvoir ces dix circonscriptions administratives du sud en wilayas à part entière, est une nécessité impérieuse, sur le plan à la fois politique, organisationnel, économique et social", a indiqué ce Professeur des universités sur les ondes de la radio nationale. Pour cet expert, ce nouveau découpage qui a concerné Timimoune, Bordj Badji Mokhtar, Béni Abbès, Ouled Djellal, In Salah, In Guezzam, Touggourt, Djanet, El M'Ghair, El Menia, revêt un "caractère stratégique, car permettant de fixer les populations notamment celles des localités frontalières".

"Ce découpage territorial a pour vocation à réduire sensiblement l'écart de densité et assurer une meilleure fixité des populations puisqu'ils disposeront, désormais, des infrastructures administratives", a-t-il relevé, citant les nouve

lles wilayas du sud en l'occurrence "Ouled Djellal qui est une localité à vocation rurale et agricole et Bord Badji Mokhtar qui dépendait de la wilaya d'Adrar distante de 900 km". Il a ajouté, que ce découpage "vise à porter l'action de l'Etat au niveau des localités concernées et gagner en efficience et efficacité par une meilleure mutualisation de la solidarité intercommunale". Selon Azzedine Belkacem Nacer, il s'inscrit "pleinement" dans une démarche de gouvernance territoriale qui implique des arbitrages entre efficacités sur le court terme, moyen et long termes.

"Cela passe donc par une décentralisation qui permet aux collectivités locales et élus locaux à disposer d'une personnalité morale en termes de gestion et de management et d´une certaine autonomie financière", a-t-il soutenu. Sur le plan organisationnel, l'intervenant a estimé qu'"il y aura, probablement, un processus, qui sera assez long, de désignation et de renouvellement des Assemblées communales et de wilayas élues", ajoutant que c'est le wali et le secrétaire général de wilaya, déjà désignés, qui vont "assurer cette transition" par la préparation du budget pour 2022, à travers une analyse profonde, pour la prise en charge des particularités de leurs localités.

Il a souligné, dans le même contexte, l'importance de la ressource humaine dans la gestion de ces nouvelles wilayas, essentiellement dans la prise en charge des budgets locaux qui "doivent être pris en charge par des équipes compétentes et qualifiantes".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.