Société

Australie : Un homme inculpé pour des accusations de corruption en lien avec des contrats pétroliers en Irak

Publié par DK NEWS le 11-01-2021, 17h28 | 102
|

 La police australienne a inculpé lundi un homme dans le cadre d'une enquête sur des accusations de corruption en lien avec des contrats pétroliers en Irak qui auraient impliqué le versement de 78 millions de dollars de "pots-de-vin", rapportent les médias australiens.
Il s'agirait d'un ancien cadre dirigeant de Leighton Offshore s'appelant David Savage, selon des médias. L'homme, âgé de 60 ans, est sous le coup de deux chefs d'accusation pour avoir fourni une information "trompeuse" en violation de la législations sur les sociétés, a affirmé la police. Il a été arrêté à l'issue de 14 jours de quarantaine, effectués dans un hôtel australien à son retour de France. La police soupçonne Leighton Offshore, une filiale internationale de Leighton Holdings, d'avoir versé des "pot-de-vin au travers de la société pétrolière monégasque Unaoil afin d'obtenir deux des contrats de construction d'oléoducs d'une valeur de 1,5 milliard de dollars".
En 2019, deux anciens responsables d'Unaoil soupçonnés de corruption de fonctionnaires étrangers dans plusieurs pays, dont l'A zerbaïdjan, la Syrie et l'Irak, avaient plaidé coupable.
L'arrestation de lundi intervient deux mois après celle d'un homme de 54 ans, également accusé de corruption en lien avec des contrats pétroliers pour Leighton Offshore.
La police fédérale australienne a indiqué que des fonctionnaires du ministère irakien du pétrole et représentants du gouvernement au sein de la compagnie pétrolière irakienne étaient également impliqués dans ce système.
L'enquête, ouverte il y a neuf ans en collaboration avec les autorités britanniques et américaines, a également conduit à l'émission d'un troisième mandat d'arrêt contre une personne se trouvant à l'étranger.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.