Actualité

Covid-19 : Dispositif sur l'ouverture "progressive et contrôlée" des mosquées

Publié par Dknews le 08-08-2020, 18h12 | 4
|

Le Premier ministre, M. Abdelaziz Djerad, a arrêté un dispositif sur l'ouverture "progressive et contrôlée" des mosquées", dans le "strict respect" des protocoles sanitaires liés à la prévention et à la protection contre la propagation de l’épidémie du Covid-19, indique samedi un communiqué des services du Premier ministre.

 Le communiqué explique que "dans une première étape et dans les 29 wilayas soumises au confinement partiel à domicile, ne seront concernées que les mosquées ayant une capacité supérieure à 1.000 fidèles et exclusivement pour les prières du Dohr, Asr, Maghreb et Icha et ce, à partir du samedi 15 août 2020 durant toutes les journées de la semaine, à l’exception du vendredi où seules les prières du Asr, Maghreb et Icha sont accomplies et ce, jusqu’à ce que toutes les conditions soient réunies pour l’ouverture totale des mosquées et ce, dans une deuxième étape".

S’agissant des 19 wilayas où le confinement partiel a été levé, "les mosquées ayant une capacité supérieure à 1. 000 fidèles seront rouvertes à partir du samedi 15 août 2020 pour les cinq prières quotidiennes, durant toutes les journées de la semaine, à l’exception du vendredi où seules les prières du Asr, Maghreb et Icha sont accomplies".

Le communiqué précise que "l’ouverture programmée des mosquées concernées doit se faire par arrêté du wali qui sera affiché à l’entrée des mosquées et sous le contrôle et la supervision des directions de wilaya des Affaires religieuses et des Wakfs, à travers les fonctionnaires de la mosquée et les comités des mosquées et ce, en étroite coordination avec les services de la protection civile et des APC et avec le concours des Comités de q uartiers et du Mouvement associatif local".

Dans ce cadre, "un dispositif préventif d’accompagnement devra être mis en place par les parties en charge de l’organisation de cette opération, comprenant notamment, le maintien de l’interdiction d’accès aux femmes, aux enfants de moins de 15 ans et aux personnes vulnérables, le maintien de la fermeture des salles de prières, des mussalate et des écoles coraniques, le maintien de la fermeture des lieux d’ablution, le port obligatoire du masque de protection, l’utilisation de tapis de prière personnel, le respect de la distanciation physique entre les fidèles d’au moins un mètre et demi, l’organisation des accès de façon à respecter l’espacement et la distance physique ainsi que l’aménagement de l’entrée et de la sortie selon un sens unique de circulation, pour éviter les croisements des fidèles, la mise à la disposition des fidèles du gel hydro-alcoolique".

Le même dispositif prévoit également "l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs, l’aération naturelle et la désinfection régulière des mosquées, l’affichage des mesures barrières et de prévention, alors que l’accès à la mosquée demeure soumis au contrôle préalable au moyen d’appareils thermiques".

Le communiqué précise que "les walis sont chargés de veiller au strict   respect de ces mesures de prévention et de protection qui seront précisées, en tant que besoin, par un arrêté de wilaya et de procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place", ajoutant qu'il "demeure entendu que le non respect de ces mesures et en cas de signalement de contamination, la fermeture immédiate de la mosquée concernée sera prononcée".

A cette occasion, le gouvernement appelle les fidèles à "se mobiliser et à s’investir pleinement pour le respect des règles édictées afin de préserver la santé de tous et prémunir les lieux de prière de tout risque de propagation du virus et à agir avec discipline et responsabilité individuelle et collective, pour garantir la quiétude dans ces lieux saints et maintenir leur ouverture au profit des fidèles".

Dans ce contexte de crise sanitaire, "il s’agit de faire de la mosquée un exemple d’organisation et de discipline pour tous les citoyens dans cette lutte contre la propagation de cette pandémie", souligne la même source.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.