Santé

La péridurale réduirait le risque de dépression post-partum

Publié par DK NEWS le 08-08-2020, 17h42 | 13
|

La dépression post-partum n'a rien à voir avec le baby-blues. Alors que le baby-blues est un moment de déprime passagère qui disparaît spontanément, la dépression post-partum est une vraie dépression qui touche plus de 10% des femmes après la naissance, et qui doit absolument être prise en charge.
Une étude américaine dirigée par les chercheurs de l'Hôpital pour femmes de l'Université de Pittsburgh (Etats-Unis) laisse entendre qu'accoucher sous péridurale réduirait le risque de développer une dépression post-partum. "La douleur du travail de l'accouchement dépasse parfois l'expérience de la naissance. Chez certaines femmes, elle peut jouer un rôle important dans le développement de la dépression post-partum" souligne le Dr Grace Lim, qui a dirigé cette étude.
MOINS ON SOUFFRE, MOINS ON DÉVELOPPE DE SYMPTÔMES DE DÉPRESSION APRÈS L'ACCOUCHEMENT
Pour l'étude qui a été présentée lors du Congrès annuel de la Société des anesthésistes, le Dr Lim et ses collègues ont examiné les dossiers médicaux de 201 femmes qui ont reçu une péridurale et qui ont évalué leur douleur sur une échelle de 0 à 10 tout au long du processus de naissance. A partir de ces chiffres, les chercheurs ont calculé leur pourcentage de douleur. Puis ces jeunes mamans ont été à nouveau interrogées six semaines après la naissance. Après avoir tenu compte de certains facteurs comme une dépression pré-existante ou un traumatisme physique lors de l'accouchement, les chercheurs ont découvert "que les femmes qui bénéficiaient d'un bon soulagement de la douleur après la péridurale étaient les moins susceptibles de présenter des symptômes de dépression dans la période post-partum". Cette étude vient confirmer les conclusions d'une étude chinoise de 2014 . Les médecins chinois avaient alors conclu que le contrôle de la douleur "permet aux mères de prendre un bon départ avec leur bébé plutôt que de démarrer cette nouvelle vie en étant épuisée par un accouchement douloureux, ce qui réduit le risque de dépression".
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.