Actualité

CNES/ONPPE : convention de coopération pour élaborer un plan commun de protection de l'enfance

Publié par Dknews le 05-08-2020, 17h55 | 4
|

Une convention de coopération a été signée, mardi à Alger, entre le Conseil national économique et social (CNES) et l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance (ONPPE), dans le but d’élaborer un plan d’action commun en matière de promotion de l’enfance.

La convention a été signée par le président du CNES, Redha Tir et la déléguée nationale à la protection de l’enfance, présidente de l’ONPPE, Meriem Cherfi, en présence de cadres des deux instances.

La convention vise, selon les signataires, «à définir un cadre de coopération, notamment en termes d’objectifs de développement liés à l’enfance, en vue de dégager une vision commune et d’engager un travail de terrain en coordination avec toutes les parties concernées», et «à mettre en place un plan d’action annuel visant à programmer des activités, à fixer des délais et à évaluer les montants à affecter pour leur réalisation».

En vertu de cette convention, les deux parties s'emploient à développer la coopération visant «à réaliser des études et travaux analytiques sur les questions inhérentes à l’enf ance et à développer un budget-programme destiné aux enfants», en sus de « l’organisation de conférences et d’ateliers de travail techniques traitant des questions de la protection de l’enfant et de la promotion de ses droits».

Les clauses de cette convention prévoient l’organisation d’ateliers de sensibilisation, en faveur des acteurs de la société civile activant dans le domaine de l’enfance», en veillant «à renforcer les capacités des professionnels, des intervenants et acteurs dans ce créneau, à travers l’organisation de cycles de formation, d’ateliers et de réunions sur la protection et la promotion de l’enfant».

Il est prévu, en outre, «la création d’une commission mixte composée de représentants des deux instances pour le suivi de l’application des clauses de cette convention» qui tend «à développer la coopération dans l’intérêt de l’enfant».

Dans son allocution, le président du CNES a affirmé que l’objectif de

cette convention était de promouvoir l’enfance et de favoriser l’épanouissement de cette frange de la société, à travers «l’élaboration d’études de terrain sur des thèmes liés à l’enfance, notamment en ce qui a trait au travail des mineurs et à la situation socio-psychologique de l’enfant».

Selon le même responsable, cette action est menée avec la participation des experts e t des cadres des deux parties, afin «d’asseoir une politique nationale en matière d’enfance» comme «document permanent» sur lequel se baseront les différentes activités, outre le développement «d’un budget-programme destiné à l’enfance», afin de promouvoir cette catégorie sociale.

Cette convention vient «couronner plusieurs rencontres et débats» entre les deux parties sur le domaine de la protection et de la promotion de l’enfance, afin de "jeter des ponts de coopération» entre les deux instances, notamment dans les thèmes liés à la commission chargée de l'enfance et de la jeunesse.

A cette occasion, M.Tir a fait état d’un projet d’organisation d’une conférence nationale sur "l’enfance et l’adolescence" durant le mois d’octobre prochain « pour parvenir à une approche visant l’amélioration de la politique publique de l’enfance», et ce à l’initiative du CNES et de l'ONPPE.

De son côté, Mme Cherfi a affirmé que cette convention s'appuiera sur plusieurs programmes et études de terrain pour l’édification d’une stratégie visant «l’amélioration de la situation de l’enfance», avec le concours de tous les secteurs concernés et les intervenants dans le domaine de l’enfance et avec la participation des acteurs de la société civile.

Par ailleurs, Mme Cherfi a souligné que l’ONPPE avait ouvert des canau x de communication avec les familles durant cette conjoncture sanitaire exceptionnelle et pris plusieurs mesures pour les accompagner, au profit de leurs enfants, en leur prodiguant les conseils et orientations nécessaires.

L’ONPPE a reçu via le numéro vert (11/11) plusieurs appels de citoyens pour demander des informations ou exprimer leurs préoccupations relatives notamment à la covid-19, ajoutant que l’organe rappelle lors de ces communications téléphoniques, les mesures préventives nécessaires notamment celles inhérentes à la catégorie des enfants, sachant qu'il a reçu depuis le mois de janvier dernier, 1.375 signalements de cas d’atteinte aux droits de l’enfant.

A cette occasion, Mme Cherfi a fait savoir que l’ONPPE avait lancé via son site internet plusieurs activités culturelles au profit des enfants durant la période du confinement afin de contribuer au développement de leurs talents, outre le lancement d’un concours national sur les droits de l’enfant auquel 3000 enfants ont pris part.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.