Actualité

Ouargla : rôle important de la société civile dans la construction de l’Algérie nouvelle (conseiller)

Publié par Dknews le 05-08-2020, 17h52 | 4
|

Le rôle important de la société civile dans la construction de l’Algérie nouvelle a été souligné mardi à Ouargla par le conseiller du Président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Benramdane.

"Le Président de la République attache une grande importance au rôle attendu des acteurs de la société civile, que ce soit les associations locales, les organisations nationales, les syndicats professionnels et estudiantins et autres, dans la construction de l’Algérie nouvelle," a affirmé M.

Benramdane au cours d’une rencontre de consultation avec la société civile locale.

Lors de cette rencontre de consultation sur les voies de progression de la société civile vers plus d’efficacité dans la décision locale, organisée à l’Université Kasdi Merbah, le conseiller du Président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger a évoqué, comme "indices concrets, et non démagogiques, de cette importance accordée à la société civile", les larges facilités offertes, aux niveaux central et local, par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, notamment pour l’agrément des associations.

M. Benramdane a fait état, en outre, de l’existence de cellules au niveau de l’ensemble des communes à travers le pays, susceptibles de garantir "l'accompagnement des volontés de création de nouvelles associations, en plus de la désignation de plus de 1.700 salles à travers le pays à même d’être mises à la disposition des associations pour la tenue de leurs rencontres constitutives." La durée d’étude par les instances concernées des demandes de constitution d’associations a été réduite à dix (10) jours, a-t-il assuré lors de cette rencontre qui entre dans le cadre d’une série de rencontres du type à travers le pays.

Tout en soulignant les efforts déployés par le Gouvernement pour un décollage économique, en dépit de la crise sanitaire, le chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger a salué, par ailleurs, l’élan de solidarité manifesté par les associations de la société civile et leur accompagnement des institutions de l’Etat face à la pandémie de la Covid-19.

Nazih Benramdane a mis en exergue, en outre, la volonté politique affichée par le Président de la République de promouvoir le rôle de la société civile et le ra ffermissement de ses liens avec les institutions de l’Etat, dans le cadre de la démocratie participative au service de l’intérêt général du pays et l’amélioration du cadre de vie du citoyen.

La rencontre a été l’occasion aussi pour les représentants de la société civile locale de soulever une série de préoccupations et de suggestions qui seront examinées et cristallisées, dans le cadre d’une stratégie nationale d’encadrement de la société civile afin de contribuer à la construction de l’Algérie nouvelle.

Parmi ces suggestions, la mise sur pied d’une fédération de wilaya de la société civile pour servir de trait d’union entre les associations, la modification du statut des associations de sorte à promouvoir leurs actions, en plus du bénéfice du soutien financier d’institutions économiques.

Les intervenants ont également plaidé pour l’implication du mouvement associatif dans le développement local, l’ouverture de canaux de dialogue avec les autorités locales (wilaya, daira, commune), l’élaboration d’une plateforme électronique regroupant les acteurs de la société civile, la mise en place de mécanismes pour la formation des membres d’associations, ainsi que le jumelage entre les associations.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.