Santé

Décès du Pr Jean-Paul Grangaud Un des pionniers de la santé publique en Algérie, n'est plus

Publié par DK NEWS le 05-08-2020, 15h49 | 2
|

Le Pr Jean-Paul Grangaud, un des pionniers de la santé publique de l'Algérie poste indépendance, est décédé mardi à Alger à l'âge de 99 ans, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Affable et professionnel, il était surtout réputé pour son engagement dans la lutte contre les maladies infantiles et est considéré comme l’un des artisans du calendrier national de vaccination pour enfants, opération grâce à la quelle l'Algérie a réussi à éliminer plusieurs maladies graves ayant fait plusieurs victimes durant les premières années de l’indépendance, à l’image du tétanos, de la rougeole, de la coqueluche, de la poliomyélite infantile et de la diphtérie.
Lui et ses confrères avaient grandement contribué à l’amélioration de l’état de santé et de l’espérance de vie des Algériens, qui est passée de 40 ans à l’époque coloniale à 80 ans ces dernières années. Dans un de ses récents entretiens à l'APS à la veille de la célébration de la Journée nationale de la vaccination, célébrée le 17 juin de chaque année, le Pr Grangaud, d’origine française, naturalisé algérien dans les années 1970, avait affirmé que "ce calendrier est une fierté pour le pays, et ce, avec l’attestation de l’OMS", plaidant pour "son renforcement, à l’avenir, afin de protéger les générations futures".
"L’idée d’être au service de l’Algérie et de la choisir comme patrie m’est venue dès mon adhésion à la lutte pour la cause nationale, à l’âge de 24 ans, alors que j’étais médecin interne à l’hôpital d’El Kettar, et ce, après avoir tissé des liens avec les militants du Front de libération nationale (FLN), entre 1961 et 1962, période où j’approvisionnais les moudjahidine de La Casbah en médicaments", avait-il confié. Après l’indépendance, le jeune docteur s’engage dans un autre combat, celui de l’amélioration de la santé des Algériens, en devenant membre de la commission de la réforme sanitaire aux côtés du Pr Ben Adouda, avec lequel il a contribué à relancer le calendrier national de vaccination, avec l’appui de l’OMS, en vue de lutter contre les maladies infectieuses qui représentaient un réel danger pour les Algériens à l’époque.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.