Actualité

Berramdane : Le mouvement associatif est en mesure de participer au développement socio-économique du pays

Publié par Dknews le 02-08-2020, 18h09 | 9
|

Le mouvement associatif "est en mesure de créer la richesse à l’échelle locale et de participer au développement socio-économique du pays", a estimé mercredi à partir de Constantine le conseiller auprès du Président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane.

"L’implication du mouvement associatif sur le terrain, ses propositions pour améliorer le quotidien des citoyens à l’échelle locale et nationale et son engagement sur le terrain sont autant d’actions qui peuvent contribuer au développement de la société", a précisé M. Berramdane au cours d’une rencontre de concertation avec des représentants du mouvement associatif, tenue  à la salle de spectacles Ahmed Bey.

Saluant l’élan de solidarité dont ont fait montre les associations en cette période difficile marquée par la propagation du coronavirus, l'intervenant au cours de la rencontre a indiqué que depuis le mois de juin dernier, plus de 1.700 salles ont été réservées par des associations pour des réunions et rencontres de concertation et d’entraide et ce, "dans le respect des mesures préventives recommandées en cette conjoncture exceptionnelle."

Il a, dans ce sens, mis en avant le rôle du mouvement associatif dans toute société, soulignant l’importance qu’accorde le Président de la République Abdelmadjid Tebboune à ce mouvement, présenté comme "une partie indissociable de l’équation de la démocratie participative." Relevant que la réduction à 10 jours de la durée d’étude des dossiers de création d’une association, l’allègement des procédures bureaucratiques et l’ouverture des espaces pour les rencontres entre les associations traduisent la volonté du chef de l’Etat à "faire associer réellement la société civile à l’édification d’une Algérie nouvelle", M. Berramdane a rappelé que plus de 2.600 associations ont été agréées en un mois à l’échelle nationale sur plus de 4.000 demandes déposées.

Cette rencontre de concertation, qui sera suivie par d’autres similaires à travers les différentes régions du pays, "reflète la  volonté de l’Etat à faire participer le mouvement associatif dans  toutes les démarches visant le développement du pays," a souligné Nazih Berramdane, appelant les associations à répondre à l’appel de collaboration à travers "des idées et des propositions devant permettre de dégager des réflexions s ur l’avenir de l’Algérie."

Il s’agit, a expliqué l'intervenant, de concertations devant permettre à l’Etat de "mettre en place une feuille de route pour l’élaboration d’une nouvelle relation entre l’administration et la société civile dans la transparence et la complémentarité. Valorisant l’intérêt qu’accorde le Président de la République à l’évolution du travail de la société civile, Les intervenants lors de cette rencontre, parmi lesquels les présidents d’associations et de comités de quartiers notamment, ont proposé, entre autres, l’ouverture des canaux de communication entre les associations et l’administration locale ainsi que l’organisation de sessions de formation et de mise à niveau au profit des membres des associations.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.