Régions

Oran Erreur sur une dépouille mortelle

Publié par DK NEWS le 06-07-2020, 19h01 | 11
|

La Direction du CHU "Dr. Benzerdjab" d’Oran a expliqué que la remise par erreur de la dépouille d’une personne décédée à une autre famille est due "à la pression et à la surcharge" que subissent ses services pour cause du Covid-19.
La dépouille d’une personne, originaire de la wilaya de Mascara, décédée du Covid-19, a été remise par erreur à la famille d’un autre patient décédé également du coronavirus, indique, dans un communiqué, la cellule de communication de l’hôpital, affirmant que " la cérémonie d’inhumation du corps a bien eu lieu".
L'erreur est survenue à "cause de la terrible pression que subit le CHUO qui enregistre des centaines de cas suspects de virus Corona affluant vers ses services" et de "la forte recrudescence des cas positifs et des décès que l’hôpital se charge d’inhumer selon un protocole bien défini de la tutelle", précise-t-on. "Accidentellement, une personne décédée du Coronavirus a été inhumée à la place d’une autre décédée également du même virus. Sachant que l'erreur est grande, nous réitérons nos excuses aux familles des défunts, tout en assurant notre compassion et sympathie", souligne la même source. Le chef de service d e Médecine légale a également présenté "ses excuses les plus sincères aux familles victimes de cette erreur commise dans son service", ajoute le communiqué. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre les enfants du défunt originaire de Mascara, relatant les faits, indiquant qu’une autre personne décédée (femme) leur a été remise à la place de la dépouille de leur défunt père.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.