Santé

Céramique, chirurgie mini-invasive... Les avancées sur la pose de prothèse de hanche

Publié par DK NEWS le 30-06-2020, 18h13 | 60
|

Lorsque l'articulation de la hanche est touchée par l'arthrose, le cartilage qui joue le rôle d'amortisseur entre la tête du fémur et la cavité du bassin où elle s'emboîte (le cotyle) se détériore.

Et la douleur et les difficultés à marcher surviennent.  « Les injections d'acide hyaluronique ou de corticoïdes peuvent soulager quelques mois, mais la prothèse devient un jour nécessaire », explique le Dr Moulay Méziane, chirurgien orthopédiste, spécialiste de la hanche, cliniques Capio à Domont et Claude-Bernard à Ermont (95)
UNE PROTHÈSE À BASE DE CÉRAMIQUE QUI NE S'USE PAS
Depuis 2014, l'ANSM (Agence nationale de sécurité des médicaments) déconseille les prothèses « tout métal », suite à des cas d'intoxication.  « Elles sont incassables et inusables mais elles libèrent des particules de chrome et de cobalt dans le sang, à l'origine d'inflammations et d'allergies graves, mais heureusement rares, qui obligent à les retirer d'urgence », souligne le Dr Méziane.
Les prothèses comportant une tête dure (métal ou céramique) et un cotyle en polyéthylène sont les plus utilisées actuellement. Leur durée de vie est de 12 à 25 ans, la partie en plastique finissant par s'user et par abîmer l'os. Elles conviennent plutôt aux personnes âgées. Les prothèses « tout céramique », ne présentant aucun risque d'usure ou d'allergie, ont de plus en plus la faveur des chirurgiens. Seul inconvénient, le risque de casse en cas de chocs répétés, si l'on saute beaucoup, par exemple.
LES APPORTS DE LA CHIRURGIE MINI-INVASIVE
Moins traumatisante que la voie arrière ou de côté, car elle ne coupe ni muscle, ni os, la voie antérieure est de plus en plus pratiquée. L'opération dure moins d'une heure, sous rachianesthésie (on endort le bas du corps) qui s'estompe en deux heures.  « Cette technique mini-invasive laisse juste une cicatrice verticale de 6-8 cm à l'avant de la cuisse. Il peut y avoir un petit hématome, mais le plus souvent, la pose d'un drain n'est pas nécessaire, observe le Dr Méziane.  Le risque de luxation (prothèse qui se déboîte) est nettement réduit par rapport aux autres techniques. »
UNE RÉCUPÉRATION POSTOPÉRATOIRE PLUS RAPIDE
Dès le soir de l'intervention, le patient marche avec l'aide d'un kinésithérapeute. Habituellement de 8 jours, la durée d'hospitalisation est réduite à 2 ou 3 jours avec la technique mini-invasive. Certains établissements la pratiquent même en ambulatoire.  « Une personne en bonne forme, qui habite à moins d'une heure et demie de la clinique et qui ne vit pas seule, peut repartir chez elle le soir même. Après un suivi téléphonique rapproché, je la revois au bout de 6 jours », précise le Dr Méziane. Huit fois sur dix, la kinésithérapie n'est pas nécessaire, la marche servant de rééducation.
TÉMOIGNAGE DE PASCALE, 57 ANS, OPÉRÉE IL Y A QUELQUES MOIS
"Du fait de mes origines bretonnes et d'une pratique sportive assidue, j'ai souffert d'arthrose de hanche tôt, comme ma mère et mon frère. Depuis un an, la douleur est devenue plus vive, surtout la nuit, et j'ai décidé de me faire  opérer. Le chirurgien a utilisé la technique mini-invasive et j'ai choisi l'anesthésie générale. Dès ma sortie, 3 jours après l'opération, je marchais avec une seule canne, et une semaine après, j'assistais deux heures debout à un concert !"
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.