Economie

Marchés - changes L'euro au plus bas face au dollar en près de trois ans

Publié par DK NEWS le 14-02-2020, 17h54 | 12
|

L'euro est tombé à son plus bas niveau face au dollar en près de trois ans mercredi, plombé par des inquiétudes grandissantes sur la santé de l'économie européenne avec une attention particulière portée à l'Allemagne.
Vers 20H00 GMT (21H00 à Alger), la monnaie unique européenne était en baisse de 0,45% face au billet vert, à 1,0867 dollar, un niveau plus vu depuis mai 2017.
Selon des données publiées mercredi par Eurostat, la production industrielle a reculé de 2,1% en décembre 2019 au sein des pays de l'UE.
La semaine dernière, la France (-2,8%), l'Allemagne (-3,5%) et d'autres Etats membres de la zone euro avaient déjà fait part d'un net recul de leur production industrielle en décembre sur un mois.
Pour Joe Manimbo de Western Union, ces chiffres ne sont pas de nature "à inspirer la confiance avant le rapport de vendredi sur la croissance (de la zone euro, ndlr) au quatrième trimestre."  Selon le consensus des analystes, la croissance de la zone euro devrait s'établir à 0,1%.
En Allemagne, où les chiffres du PIB au dernier trimestre 2019 seront aussi publiés vendredi, les prédictions sont encore moins optimistes.
"On s'attend à une stagnation, voire à une contraction avec une économie allemande vacillante", commente Mazen Issa de TD Securities.
Au deuxième trimestre 2019, le PIB allemand avait reculé de 0,1% avant de légèrement rebondir au trimestre suivant.
L'euro a perdu environ 3% face à la devise américaine depuis le début de l'année, alors que les acteurs du marché semblent de plus en plus craindre une récession sur le continent européen.
Au niveau politique, l'incertitude en Allemagne retient également l'attention des acteurs du marché.
Annegret Kramp-Karrenbauer, la dauphine désignée d'Angela Merkel, a renoncé à succéder à la chancelière et annoncé lundi abandonner la présidence du parti conservateur.
Face à la faiblesse de l'euro, la Banque centrale européenne (BCE) pourrait être poussée à agir afin de stimuler la croissance.
Pour autant, la plupart des investisseurs ne s'attendent pas, du moins à court terme, à une baisse des taux d'intérêt dans la zone euro, ces derniers étant déjà négatifs (-0,50%).
Selon des données compilées par l'agence Bloomberg, 92% des acteurs du marché estiment que la BCE va maintenir ses taux inchangés lors de sa prochaine réunion de politique monétaire en mars.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.