Société

aBangladesh 9 suspects arrêtés à la suite du naufrage d'un bateau de Rohingyas

Publié par DK NEWS le 14-02-2020, 17h49 | 3
|

aNeuf hommes soupçonnés de trafic d'êtres humains ont été arrêtés à la suite du naufrage mardi d'un bateau de réfugiés rohingyas qui a fait au moins 15 morts, a indiqué jeudi la police du Bangladesh.
Soixante-treize personnes ont été secourues et des dizaines sont toujours portées disparues, selon la même source.
Les 138 passagers, principalement des femmes et des enfants, étaient montés à bord d'une embarcation de pêche longue d'à peine 13 mètres dans l'espoir de gagner la Malaisie par le golfe du Bengale, un voyage de 2.000 kilomètres. Le naufrage a eu lieu à proximité de l'île bangladaise de Saint-Martin, proche des côtes du district de Cox's Bazar (sud-est) où près d'un million de réfugiés rohingyas, minorité musulmane persécutée en Birmanie voisine, vivent dans une misère noire dans des camps.
Les neuf suspects ont été arrêtés mercredi et jeudi lors d'opérations de police dans le district de Cox's Bazar.
La police a précisé qu'elle était à la recherche de 19 suspects au total, dont 18 Bangladais.
Les neuf hommes devraient être inculpés de complicité de meurtre, a indiqué un porte-parole de la police.
Selon la police, 713 Rohingyas ont été secourus depuis deux ans et demi alors qu'ils tentaient de prendre la mer pour gagner des pays voisins, en premier lieu la Malaisie.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.