Economie

Energies renouvelables: Signature en avril d'un mémorandum d'entente entre Sonelgaz et Desertec

Publié par DK NEWS le 14-02-2020, 17h40 | 2
|

Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a annoncé, jeudi à Alger, la signature, avril prochain, d'un mémorandum d'entente entre le Groupe Sonelgaz et l'initiative Dii Desert Energy (Desertec). 

Répondant à une question de l'APS sur la coopération avec l'initiative Desertec dans le domaine des énergies renouvelables, en marge de la Conférence nationale de la Fédération nationale des travailleurs des industries électriques et gazières (FNTIEG), M. Arkab a annoncé "la signature, avril prochain, d'un mémorandum d'entente entre le Groupe public Sonelgaz et le groupe Dii Desert Energy (Desertec), englobant les domaines technique et de formation". 
La coopération entre le groupe Sonelgaz et Desertec intervient au moment où le Gouvernement affirme, dans son plan d'action, pour la mise en £uvre du programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, que la priorité sera accordée aux énergies renouvelables à travers l'élaboration d'un programme pour la production de 15.000 mégawatts d'électricité à l'horizon 2030. 
Le P-dg du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras avait réaffirmé la volonté d’intégrer de nouveau, l’initiative du consortium international Dii Desert Energie portant sur le développement des énergies renouvelables. 
le Groupe Sonelgaz a été chargé de réaliser les programmes de développement des énergies renouvelables au vu de l'importance du gisement solaire de l'Algérie et de sa grande superficie, a-t-il précisé. 
"Notre coopération avec Dii Desert Energie est très importante parce que nous avons arrêté des objectifs ambitieux et prometteurs en matière d'énergies renouvelables", a-t-il avancé. 
Pour rappel, une délégation du secteur de l’énergie, composée des responsables de la CREG, Sonelgaz, et du Commissariat aux énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique avait participé récemment au 10ème forum arabo-allemand de l’énergie à Berlin (Allemagne). 
Le ministère de l'Energie avait indiqué que l'Algérie était intéressée par la coopération avec le consortium allemand DII Desert Energy (Desertec) afin de renforcer les capacités de production d'énergie d’origine renouvelables et mieux les intégrer dans le système électrique algérien. 
En 2009, un groupe de grandes entreprises allemandes, unies dans Dii Desert Energy (alors connue sous le nom de "Desertec Industry Initiative", a lancé l’idée sur la mise en œuvre de projets solaires et éoliens dans les déserts d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA).
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.