Actualité

Algérie-Mauritanie Le Président Tebboune reçoit un message de son homologue mauritanien

Publié par DK NEWS le 14-02-2020, 17h30 | 4
|

Le Président de la République, M. AbdelmadjidTebboune, a reçu jeudi le ministre des Affaires étrangères, de laCoopération et des Mauritaniens à l'extérieur, Ismail Ould Cheikh Ahmed quilui a remis un message écrit de la part du Président mauritanien, MohamedOuld Cheikh El Ghazouani, a indiqué un communiqué de la Présidence de laRépublique.
«L'audience a donné lieu à un échange sur la nécessité de consolider lacoordination et la concertation concernant les questions maghrébines,d'élargir des domaines de la coopération bilatérale, notamment la formationprofessionnelle, l'énergie, les échanges commerciaux et de renforcer letransport terrestre, à la faveur du parachèvement de la route reliant lesvilles de Zouérat et Tindouf», a précisé le communiqué.
«Remerciant l'Algérie pour l'accueil réservé aux étudiants mauritaniensdans ses instituts et universités», le chef de la diplomatie mauritaniennea exprimé «la gratitude de son pays pour le rapatriement des ressortissantsmauritaniens de la ville chinoise de Wuhan à bord du même vol que lesétudiant algériens, tunisiens et libyens». «Un geste hautement apprécié parle peuple mauritanien», a-t-il assuré.Lors de cette audience, le Président Tebboune a reçu une invitationofficielle de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouanipour une visite en Mauritanie.«A son tour, le Président Tebboune a invité officiellement son homologuemauritanien pour une visite en Algérie à une date qui sera convenue parvoie diplomatique», a conclu le communiqué de la présidence de laRépublique.

‘’La Mauritanie appuie le rôle constructif et positif de l'Algérie pour la résolution de la crise libyenne’’  
La Mauritanie appuie le rôle «constructif etpositif» que joue l'Algérie pour trouver une solution à la crise libyenneet salue l'initiative du Président Abdelmadjid Tebboune pour accueillir ledialogue entre les frère libyens, a affirmé jeudi le ministre mauritaniendes Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed.Répondant à une question lors d'une conférence de presse conjointe avec leministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, concernant la positionde son pays vis-à-vis de la proposition du Président de la République, M.Abdelmadjid Tebboune pour accueillir le dialogue entre les frères libyens,M. Ould Cheikh a déclaré: «nous saluons cette initiative qui apporteraselon nous un développement positif dans la résolution de la criselibyenne, qui s'est aggravée et a atteint un niveau alarmant».
Le chef de la diplomatie mauritanienne a fait état, dans ce cadre, d'une«grande convergence» des vues entre les deux pays, notamment en ce quiconcerne la condamnation de toute forme d'intervention étrangère.«L'intervention étrangère sous toutes ses formes ne peut qu'affecter lasolution de cette crise et la sécurité dans la région», a-t-il ajoutéaffirmant que la Mauritanie se «tient du côté de l'Algérie et est disposéeà fournir des efforts pour solutionner cette crise».
Assurant que «l'Algérie a toujours eu un rôle constructif et positif sousla direction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune dans larésolution de la crise en Libye», M. Ould Cheikh, a réitéré le soutien deson pays à ces démarches dans le cadre de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) etdu Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA).
Abordant les relations bilatérales, le chef de la diplomatie mauritaniennea indiqué que le volet économique «a de tout temps était au c£ur de cesrelations», en témoigne, a-t-il dit, la présence du produit algérien enMauritanie.La coopération bilatérale «augure d'un avenir prometteur», a-t-il dit,soulignant la possibilité de réaliser une ligne ferroviaire reliant lesdeux pays.Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a annoncé, pour sapart, une visite prochaine à Tripoli, affirmant être «en contact permanantavec l'ensemble des parties libyennes».Concernant le conflit syrien, M. Boukadoum qui a rappelé la positionalgérienne vis-à-vis de la crise dans ce pays, a affirmé que l'Algérie n'ajamais fermé son ambassade en Syrie.Il a appelé, à cette occasion, les Etats arabes à accepter le retour de laSyrie au sein de la Ligue arabe.Par ailleurs, M. Boukadoum a annoncé la promulgation «prochaine» du décretrelatif à la création de l'Agence algérienne de coopération internationaleà vocation africaine. Cette Agence aura à s'acquitter d'un «rôle important»en matière de coopération avec l'ensemble des pays du Sahel, du Maghrebarabe et de l'Afrique, a-t-il dit. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.