Actualité

Hadj: Début des inscriptions pour le tirage au sort des deux sessions de Hadj 2020 et 2021

Publié par Dknews le 15-12-2019, 18h57 | 12
|

L'opération relative aux inscriptions au tirage  au sort pour les personnes désirant accomplir le Hadj pour les deux  sessions 2020 et 2021 a débuté, hier, au niveau des différents sièges  des communes à travers le pays et sur le site web du ministère de  l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.

Le ministère avait annoncé auparavant, dans un communiqué, que l'opération  des inscriptions «se poursuivra jusqu'au 18 janvier 2020 et le tirage au  sort aura lieu samedi 25 janvier 2020». 

Les inscriptions engloberont cette année les sessions du hadj 2020 et  2021, en application des décisions du Conseil interministériel du 7  décembre 2019, soulignant que cette formule «s'inscrit dans le cadre des  démarches des autorités publiques visant à donner une plus grande chance  aux citoyens souhaitant accomplir le Hadj, en sus d'assurer une bonne  organisation de l'opération et de fournir les meilleurs services aux  Hadjis», ajoute le communiqué.

Le ministère de l'Intérieur invite les citoyens souhaitant accomplir le  pèlerinage pour ces sessions à s'inscrire via l'application mise à leur  disposition sur le site web du ministère (www.interieur.gov.dz) sans avoir  à se déplacer au siège de leurs communes de résidence. Il convient de rappeler que la personne désirant s'inscrire au tirage au  sort doit être de nationalité algérienne, posséder un passeport biométrique  valable et ne pas avoir effectué le pèlerinage pendant les sept dernières  années. Elle doit également avoir l'âge de 19 ans révolus le jour des  inscriptions et remplir le formulaire d'informations personnelles mis à la  disposition du citoyen en ligne ou au niveau de la commune.

Parmi les conditions requises par le ministère figure «l'obligation pour   les femmes de moins de 45 ans d'être accompagnées d'un Mahram, tandis que   la femme qui dépasse cet âge peut faire l'inscription avec son Mahram ou   toute seule».

La femme qui désire faire son inscription avec son Mahram doit être   inscrite avec lui soit sur l'Application mise en ligne et disponible sur le   site web du ministère www.interieur.gov.dz soit à travers le réseau   intranet au siège de la commune, précise la même source.  Il est impératif que le Mahram de la femme procède le premier à   l'inscription avant qu'elle le suive. Il sera dans ce sens procédé à   l'introduction du numéro d'inscription du Mahram, son nom et prénom pour   ensuite s'assurer des données et de l'inscription. Dans le cas où la femme   procède toute seule à l'inscription sans Mahram, elle sera retenue seule.

Le ministère de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement   du territoire invite tous les citoyens désirant accomplir les inscriptions   à s'assurer de l'introduction de toutes les informations d'une manière   correcte et exacte et à réviser toutes les données avant la validation de   l'inscription, tout en veillant à ne pas oublier l'introduction des données   qui concernent le Mahram pour la femme accompagnée, ajoute la même source. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.