Actualité

Santé: L’Algérie vise à éliminer d’ici à 2030 les hépatites virales B et C

Publié par Dknews le 12-10-2019, 17h46 | 6
|

L’Algérie a mis en place une véritable stratégie pour éliminer d’ici à 2030 les hépatites virales B et C comme problème de santé publique, a indiqué samedi à Bouira Dr Hakim Sid Mohand, médecin épidémiologiste et chargé du programme de lutte contre les hépatites virales à la direction de prévention du ministère de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière. «Les hépatites B et C constituent un réel problème en Algérie.

Le ministère suit les directives de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en mettant en place une véritable stratégie de lutte contre ces maladies», a souligné Dr Sid Mohand, lors des 5èmes journées médico-chirurgicales organisées à M’Chedallah par l’établissement public de la santé de proximité (EPSP) d’Ahnif (Est de Bouira).

 L’intervenant a expliqué que l’objectif tracé par l’Algérie est d’atteindre d’ici à 2030 l’élimination de ces maladies comme problème de santé publique.

 «Un grand travail de sensibilisation et de prévention est en train de se faire sur le terrain», a-t-il ajouté.

«Au niveau central, il existe des instructions et des textes réglementaires ainsi que des programmes continus de prévention, donc tous les services de prévention doivent assurer leur travail en ce sens afin de lutter contre ces maladies à déclaration obligatoire», a encore souligné l’orateur.

 Dans son intervention, le docteur Sid Mohand a mis l’accent sur l’efficacité et l’importance de la vaccination pour lutter contre l’hépatite B que l’Algérie a introduit depuis les années 2000.

«Les différents services lancent des campagnes de sensibilisation et de dépistage à travers les différentes régions du pays afin de réduire la prévalence et l’incidence de ces maladies», a-t-il ajouté.

 «Les hépatites virales B et C posent vraiment un réel problème en Algérie en raison de leur taux de morbidité et de mortalité», a mis en garde le même responsable.

 Pour sa part, le chef de service de prévention à l’EPSP d’Ahnif, Dr Bahloul Mohamed-Cherif, a mis en garde contre la hausse du nombre de cas de ces maladies notamment dans la région d’Ahnif.

 Selon les chiffres donnés par ce responsable, une cinquantaine de cas d’hépatite B ont été enregistrés ces cinq dernières années à Bouira, dont la majorité a été recensée dans la commune d’Ahnif, notamment dans les localités d’Ighil Oumeziav, Ighil N’Ath Amer et Thiqessra.

 «La commune d’Ahnif est la plus touchée par l’hépatite B dans la wilaya de Bouira, c’est pour cela que nous avons organisé ces journées afin de sensibiliser et d’informer sur l’importance de la lutte contre ces deux maladies», a-t-il souligné.

 «Une campagne de dépistage sera lancée dans les prochains jours pour réduire le nombre de cas dans la Daira de M’Chedallah et notamment à Ahnif», a indiqué M. Bahloul.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.