Monde

Allemagne: L'Etats de santé de Merkel, affaire «privée» pour une majorité d'Allemands

Publié par Dk News le 13-07-2019, 17h12 | 1
|

Une nette majorité d'Allemands (59%) juge que les trois séries de tremblements en public dont a été victime Angela Merkel relèvent de sa sphère «privée», selon un sondage publié samedi.

La chancelière allemande, au pouvoir depuis 14 ans, a suscité l'inquiétude ces dernières semaines en étant prise, à trois reprises, de tremblements lors de cérémonies officielles. Mais pour 59% des personnes interrogées, ces tremblements ne relèvent que de la sphère «privée» de la chancelière, qui aura 65 ans le 17 juillet.

34% des sondés jugent au contraire qu'il s'agit d'une information d'intérêt public, selon ce sondage Civey, publié samedi dans l'Augsburger Allgemeinen. Parmi les personnes interrogées, les sympathisants de la CDU, le parti conservateur de Mme Merkel, mais aussi du SPD (sociaux-démocrates) et des Verts jugent dans leur majorité que ces tremblements ne concernent que la chancelière. Seuls les sympathisants de l'AfD (extrême droite) considèrent que c'est d'intérêt public. Jeudi, Angela Merkel s'était exceptionnellement assise sur une chaise pour une cérémonie des hymnes nationaux au lendemain de nouveaux tremblements en public. La chancelière s'est montrée rassurante sur son état de santé, affirmant mercredi aller «très bien». Elle a attribué l'incident à une réaction psychosomatique liée à l'anxiété suscitée par sa première crise impressionnante de tremblements, survenue il y a moins d'un mois. Selon Bild, elle a effectué des examens médicaux approfondis, notamment sanguins, après sa première crise le 18 juin au côté du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Elle avait alors attribué cet incident à une déshydratation liée à la forte chaleur qui régnait sur Berlin.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.